12 août 2013

Antiselection

Les travaux de G. Akerlof (1970)(cf. encadré 1) ont introduit la notion d'antisélection, appelée aussi sélection adverse, selon laquelle l'incertitude sur la qualité de l'objet induit la possibilité de fraudes qui, du fait qu'elles peuvent être anticipées, débouchent sur des stratégies complexes pour s'en protéger. Dans ce contexte, la sélection adverse représente l'incapacité à obtenir une information exhaustive sur les caractéristiques de biens apparemment identiques. Il s'agit d'un problème d'opportunisme précontractuel résultant... [Lire la suite]
Posté par Nathalie Gardes à 14:19 - - Permalien [#]
Tags :