Agent immobilier: la crise et le net métamorphosent la profession

"A terme, il ne va rester que deux types d'agences : celles qui ont un portefeuille de gestion (administrateurs de biens) ou de syndics qui leur permettent d'avoir des bas de laine récurrents et de ne pas trop subir la pression des transactions ; Et celles qui ont pignon sur rue à un emplacement idéal"

business-model-examples

Les agents immobiliers en quête de sens

S'il semble que la proportion de particuliers ne passant pas par un professionnel évolue peu ces dernières années, force est de constater qu'avec la crise immobilière et le net, la profession de l'agent immobilier se métamorphose. Ainsi, certain défis ne sauraient être occultés par les professionnels du secteur, sous peine de perdre véritablement des parts de marché ; de surcroît à l'heure où le particulier passe dans 90% des cas par une prise de contact sur internet.